Aller au contenu
Home » Quelles sont conséquences de l’utilisation du cellulaire au volant ?

Quelles sont conséquences de l’utilisation du cellulaire au volant ?

Homme utilisant son téléphone au volant

L’utilisation du cellulaire au volant pose de nombreux soucis de sécurité au conducteur et à ses passagers. En effet, on estime que les personnes qui utilisent leur téléphone en conduisant sont 8 fois plus susceptibles d’avoir un accident. Ce chiffre important est d’autant plus alarmant sachant que 47 % des Canadiens admettent avoir envoyé un message en conduisant.

Dans cet article, nos avocats spécialisés SAAQ vous en disent plus sur l’utilisation du téléphone au volant et les moyens de contester une contravention si vous êtes victime d’une erreur !

Qu’est-ce qu’il est interdit de faire avec un cellulaire au volant ?

Utiliser son téléphone en voiture est un réflexe que beaucoup d’automobilistes ont. Certaines personnes l’utilisent même parfois en pensant respecter la loi. Or, le gouvernement a établi une liste d’actions à ne pas faire lorsque vous conduisez, et notamment sur l’utilisation du cellulaire au volant. Pour être utilisé en voiture, le cellulaire doit être fixé à un support prévu à cet effet et être pertinent à la conduite du véhicule.

Voici plusieurs actions passibles d’amendes si vous utilisez votre téléphone en voiture :

  • Lire ou écrire un texto, même au feu rouge ;
  • Effectuer un appel avec le cellulaire dans les mains ;
  • Naviguer sur Internet ;
  • Toutes autres actions non essentielles à la conduite.

Qu’est-ce qu’il est possible de faire avec son téléphone au volant ?

Voici maintenant une liste des actions permises avec votre cellulaire lorsque vous êtes au volant :

  • Suivre un itinéraire sur un téléphone fixé à un support ;
  • Trouver une chanson à l’aide des commandes vocales ;
  • Effectuer un appel grâce aux commandes vocales et si le cellulaire est fixé à un support ;
  • Toutes autres actions essentielles à la conduite et si le téléphone est fixé à un support.

La frontière est mince entre ce qui est interdit et ce qui est permis lorsqu’il s’agit de l’utilisation du cellulaire au volant. Afin de minimiser le risque d’accident de voiture, vous devez vous abstenir d’utiliser votre téléphone afin de ne pas vous mettre en danger, ainsi que vos passagers et les autres usagers de la route.

Les conséquences de l’utilisation de votre cellulaire en voiture

Si un représentant de la loi vous arrête pour utilisation du cellulaire au volant ou pour utilisation non autorisée d’un autre appareil électronique portatif, vous pourriez recevoir plusieurs contraventions en fonction de l’infraction commise.

Si c’est la première fois que vous vous faites arrêter pour utilisation du cellulaire au volant au Québec, vous écoperez d’une amende pouvant aller de 300 $ à 600 $.

En cas de récidive sur une période de deux ans, l’amende perçue sera le double de l’amende minimale, soit une contravention de 600 $.

Pour finir, si vous êtes pris en train d’utiliser votre téléphone au volant sous un certain délai, vous pourriez subir une suspension immédiate du permis de conduire :

  • 1re récidive : 3 jours ;
  • 2e récidive : 7 jours ;
  • 3e récidive : 30 jours ;
  • 5 points d’inaptitude.

Comment contester une contravention pour cellulaire au volant ?

Il est possible qu’au cours de votre vie d’automobiliste au Québec, vous puissiez recevoir par erreur (selon vous) une contravention pour utilisation du cellulaire au volant. Si c’est le cas et que vous souhaitez contester la décision de la SAAQ, alors il vous faudra vous rapprocher d’un avocat spécialisé à Montréal.

En discutant avec celui-ci, vous pourrez déterminer les causes de l’erreur et votre avocat pourra préparer sa défense afin que vous ne subissiez pas de préjudice.

Vous avez besoin d’un avocat pour vous aider à contester une contravention pour cellulaire au volant ?

L’utilisation du téléphone portable au volant est une question fortement débattue depuis plusieurs années, et cela se voit à la sévérité des peines infligées pour ce crime. Chez Begin Avocats, nous veillons à ce que vous ne subissiez aucune conséquence de votre arrestation et nous nous occupons de la création et du suivi de votre dossier devant les tribunaux.

Nous possédons une solide expérience dans l’aide et la défense des victimes et nous savons que la perte de votre permis de conduire peut être un énorme désagrément. Nous voulons que vous puissiez continuer à conduire et à travailler, alors contactez-nous dès maintenant afin de nous parler de votre cas !

Articles récents

Comment contester une décision de la SAAQ? novembre 10, 2022

Chaque année, des milliers de Québécois ayant subi des blessures physiques ou mentales à la suite d’un incident...

Lire la suite »
Pourquoi consulter un avocat lorsqu’on est condamné pour alcool au volant ? novembre 6, 2022

Comme vous pouvez l’imaginer, l’alcool au volant est une chose à éviter. La conduite sous l’influence de...

Lire la suite »
Qu’est-ce que le droit au silence ? octobre 12, 2022

Une personne mise en état d’arrestation bénéficie de certains droits protégés par la Charte canadienne des droits...

Lire la suite »